mardi 30 avril 2013

Sous le soleil exactement

Sous le soleil exactement (1967)

 Un point précis sous le tropique
Du Capricorne ou du Cancer
Depuis j'ai oublié lequel
Sous le soleil exactement
Pas à côté, pas n'importe où
Sous le soleil, sous le soleil
Exactement juste en dessous.

Dans quel pays, dans quel district
C'était tout au bord de la mer
Depuis j'ai oublié laquelle
Sous le soleil exactement
Pas à côté, pas n'importe où
Sous le soleil, sous le soleil
Exactement juste en dessous.

Etait-ce le Nouveau-Mexique
Vers le Cap Horn, vers le Cap Vert
Etait-ce sur un archipel
Sous le soleil exactement
Pas à côté, pas n'importe où
Sous le soleil, sous le soleil
Exactement juste en dessous.

C'est sûrement un rêve érotique
Que je me fais les yeux ouverts
Et pourtant si c'était réel ?
Sous le soleil exactement
Pas à côté, pas n'importe où
Sous le soleil, sous le soleil
Exactement juste en dessous.


"Un jeune publicitaire (Jean-Claude Brialy), obésédé par la photo d'une jeune femme au point de tout faire pour la retrouver": voilà l'intrigue d'"Anna", comédie musicale composée par Serge Gainsbourg pour Anna...Karina. Une comédie musicale diffusée sur la 2e chaine en janvier 1967 et qui a pour titre phare "Sous le soleil exactement". 
Deux ans plus tard, la chanson est revenue à la une de l'actualité grâce à une version que Gainsbourg a réalisé avec sa nouvelle égérie Jane Birkin. 

 

le Soleil de ma vie

le Soleil de ma vie (1973)

 (Refrain)
Tu es le soleil de ma vie
Tu es le soleil de mes jours
Tu es le soleil de mes nuits
Tu es le soleil de l'amour

1. C'est comme si tout avait commencé
Depuis plus d'un million d'années
C'est comme si nous nous étions trouvés
En nous cherchant
Depuis la nuit des temps
Whoa
(au Refrain)

2. C'est comme si je t'avais attendue
Dès le matin du premier jour
C'est comme si je t'avais reconnue
Quand je t'ai vue
Venir à mon secours
Whoa
(au Refrain)

Coda
Tu es le soleil de ma vie
Tu es le soleil de ma vie...


Sacha Distel retrouvait Brigitte Bardot, qu'il connait depuis la fin des années 50, pour ce duo glamour, "Le Soleil de ma vie", adaptation (et traduction littérale) de "You are the sunshine of my life" que le grand Stevie Wonder avait composé en l'honneur de sa future femme Syreeta Wright. 


 

Succès fou

Succès fou (1983)

 Elle reviendra à la tombée du jour
J´mettrai mes gants blancs
C´est mon style, différent
De tous les autres
Elle, ça lui plaît
Et nous danserons cha-cha-cha

Avec les filles j´ai un succès fou
Le charme, ça fait vraiment tout
Un p´tit clin d´œil pour un rendez-vous

Elle reviendra ou peut-être qu´elle me téléphonera
Pour me dire qu´elle n´oublie pas, n´oublie pas
Cette soirée dans mes bras
Les mots d´amour, ça lui plaît

Avec les filles j´ai un succès fou
Le charme ça fait vraiment tout
Un p´tit clin d´œil pour un rendez-vous

Avec les filles j´ai un succès fou
Le charme ça fait vraiment tout
Un p´tit clin d´œil pour un rendez-vous


Au début des années 80, Christophe revient avec "Succès fou", titre dont il écrivit paroles et musique. Titre qui sera prophétique puisque celui ci deviendra un succès fou. Une grande et juste récompense qui est  venue après que Christophe se fut attardé devant une vitrine d'un magasin parisien où était exposé un parfum baptisé..."Succès Fou". 

 

les Sunlights des tropiques

les Sunlights des tropiques (1984)

 Vivre sous l´équateur du Brésil
Entre Cuba et Manille
A l´heure d´été c´est facile
Prends-moi la main, viens danser
J´ai du soleil sur la peau
J´ai dans le cœur un bongo
J´ai dans la tête un oiseau
Qui te dit tout haut

{Refrain:}
Viens danser,
Sous les sunlights des tropiques
L´amour se raconte en musique
On a toute la nuit pour s´aimer
En attendant viens danser
J´aime l´océan pacifique
Ça m´fait quelque chose de magique
Y a rein à faire qu´à rêver
Prends-moi la main viens danser

Vivre, entre les vagues et le ciel
Tu ne seras jamais plus belle
Que cette chanson qui t´appelle
Prends-moi la main viens danser
J´ai dessiné sur ta peau
Un palmier au bord de l´eau
Qu´est-ce qu´on est bien, tout est beau
fa mi fa sol do

{au Refrain}

Viens danser, viens danser, viens danser,
Ooh, danse, danse, danse, danse, danse
Viens danser, viens danser, viens danser
Sous le sunlight des tropiques
L´amour se raconte en musique
On a toute la nuit pour s´aimer

En attendant, viens danser
J´aime l´océan Pacifique
Ça m´fait quelque chose de magique
Y a rien à faire qu´à rêver
Prends-moi la main, viens danser
Sous le sunlight des tropiques,
L´amour se raconte en musique...



Sous le soleil de Bodega

Sous le soleil de Bodega (1991)

 Aie, bodeg´, bodega
Chante nos joies et nos folies
Aie, bodeg´, bodega
Tu es l´étoile de nos nuits

Si tu as la cucaracha
Sacrées bestioles, cancrelas
Fais un pactole, ligotes-la
Au gré du vent, du haut du mât
C´est un raz-de-marée que voilà
N´hésitons pas hissons-la

Elle se noiera, quel débarras
Car un vent d´fête nous fait savoir
Qu´une tempête va déferler
Sur la mer boire de Bodega
Tonnerre de Dieu c´est Dyonisos
Bénis ma chair, bénis mes os
Tonnerre de Dieu, toi Dyonisos
Bénis ma chair, bénis mes os

Aie bodeg´, bodega
Chante nos joies et nos folies
Aie, bodeg´, bodega
Tu es l´étoile de nos nuits
Aie, bodeg´, bodega
Brûle mon cœur et mes soucis
Il sera toujours midi
Sous le soleil de bodega

Fou de bagou le plus beau des gars
Est à genoux au pastaga
J´entends hurler le mellino
Sans picador ni corrida
Lorsque tangua la sangria
Succomba l´capitaine Tracas

Aie, bodeg´, bodega
Chante nos joies et nos folies
Aie, bodeg´, bodega
Tu es l´étoile de nos nuits
Aie, bodeg´s, bodega
Brûle mon cœur et mes soucis
Il sera toujours midi
Sous le soleil de bodega

A la bodega




lundi 29 avril 2013

Succès de larmes

Succès de larmes (1988)

 Une chanson qu´on caresse,
pour qu´un visage disparaisse.
Fuyez douces images,
fuyez douces images.

La tristesse du chanteur,
il la chante plus qu´il ne la pleure.
Fuyez douces images,
le souvenir suffit.

Pour faire un succès de larmes,
dont la vérité nous charme.
Le temps efface vu qu´on s´en lasse.
Sur des succès de larmes,
dont la vérité nous charme.
Le temps romance,
vu que l´on danse.

Ma chanson pour ma peine
qui a jamais nous enchaîne.
Fuyez douces images,
fuyez douces images.
La vengeance du chanteur,
c´est qu´il peut ajouter du choeur.

Fuyez douces images,
le souvenir suffit.

Pour faire un succès de larmes,
dont la vérité nous charme.
Le temps efface,
vu qu´on s´en lasse.
Sur des succès de larmes,
dont la vérité nous charme,
Le temps romance,
vu que l´on danse.

Le chanteur a une chance :
sur son malheur les gens dansent.
Fuyez douces images,
fuyez douces images.

Pour faire un succès de larmes,
dont la vérité nous charme.
Le temps efface,
vu qu´on s´en lasse.
Sur les succès de larmes,
dont la vérité nous charme.
Le temps romance,
vu que l´on danse. 


Après le triomphe de son premier album, qui lui a valu une Victoire de la musique, les critiques et le public atendaient au tournant L'Affaire Louis Trio lors de la parution de l'album suivant. Aucune inquiétude: "Succès de larmes" a tout simplement été l'une des grandes réussites de la scène française des années 80. Quant à la chanson titre, elle confirmait tout le talent d'auteur compositeur de Cleet Boris. 

 

Si j'étais elle

Si j'étais elle (2000)

 Si j´étais elle
Je saurais dire tant de ces choses
Tant de ces mots qu´elle ne dit pas
De sa voix douce à en frémir
Si j´étais elle
Je ne voudrais pas de tous ces songes
De tous ces drôles de mensonges
Qu´elle s´invente pour s´enfuir

{Refrain:}
Mais il n´y a qu´elle
Qui sait se taire ainsi
Et elle se cache dans ses silences
Comme une toute petite fille
Mais il n´y a qu´elle
Qui sait se fuir comme ça
Et elle s´allonge dans son absence
Tout contre moi tout contre moi.

Si j´étais elle
Je ne chercherais pas tellement d´excuses
Paroles vaines et vains refuges
Tristes armes de combat
Si j´étais elle
Je n´aimerais pas me voir souffrir
À en crever à la maudire
Pour tout ce mal qu´elle pose là

{au Refrain}

Si j´étais elle
Je laisserais que tout se glisse
Que tout se passe et très en douce
C´est qu´elle est douce croyez-moi
Si j´étais elle je voudrais bien juste pour voir
Juste pour rien, juste comme ça, comment ça serait...
Cet amour-là

{Solo guitare}
{Chœurs:} Si j´étais elle {x4}


Après 3 ans passés loin des studios d'enregistrement, Julien Clerc revenait en force avec un album de toute beauté pour céléberer l'année 2000. Son titre: "Si j'étais elle". Si les paroliers, Etienne Rod-Gil et David McNeil étaient encore au rendez-vous, cet opus a surtout puisé son originlaité dans la rencontre entre Julien Clerc et Carla Bruni. On peut être top model et avoir quelque chose à dire. Elle le prouvait en offrant à Julien Clerc, un texte d'une grande sensibilité: "Si j'étais elle". 



 

Sensualité

Sensualité (1993)

 Jamais je n´aurais pensé...
"Tant besoin de lui"
Je me sens si envoûtée
Que ma maman me dit: ralentis
Désir ou amour
Tu le sauras un jour

J´aime j´aime
Tes yeux, j´aime ton odeur
Tous tes gestes en douceur
Lentement dirigés
Sensualité

Oh stop un instant
J´aimerais que ce moment
Fixe pour des tas d´années
Ta sensualité

Il parait qu´après quelques temps
La passion s´affaiblit
Pas toujours apparemment
Et maman m´avait dit: ralentis
Désir et amour tu le sauras un jour

J´aime j´aime
Tes yeux, j´aime ton odeur
Tous tes gestes en douceur
Lentement dirigés
Sensualité

Oh stop un instant
J´aimerais que ce moment
Fixe pour des tas d´années
Ta sensualité

Je te demande si simplement
Ne fais pas semblant
Je t´aimerai encore
Et encore

Désir ou amour...


"Sans plus attendre" est l'album qui a permis à Axelle Red de se faire connaître et de s'imposer en France. Un large public découvrait une jeune artiste profondément marquée par le Rythm'n'blues et qui chantait avec sensualité. "Sensualité" qui est d'ailleurs le titre de son premier succès, composée par Albert Hammond. 

 

Sous les jupes des filles

Sous les jupes des filles (1993)

 Rétines et pupilles,
Les garçons ont les yeux qui brillent
Pour un jeu de dupes :
Voir sous les jupes des filles,
Et la vie toute entière,
Absorbés par cette affaire,
Par ce jeu de dupes :
Voir sous les jupes des filles.

Elles, très fières,
Sur leurs escabeaux en l'air,
Regard méprisant et laissant le vent tout faire,
Elles, dans l'suave,
La faiblesse des hommes, elles savent
Que la seule chose qui tourne sur terre,
C'est leurs robes légères.

On en fait beaucoup,
Se pencher, tordre son cou
Pour voir l'infortune,
À quoi nos vies se résument,
Pour voir tout l'orgueil,
Toutes les guerres avec les deuils,
La mort, la beauté,
Les chansons d'été,
Les rêves.

Si parfois, ça les gène et qu'elles veulent pas
Qu'on regarde leurs guiboles, les garçons s'affolent de ça.

Alors faut qu'ça tombe :
Les hommes ou bien les palombes,
Les bleres, les khmers rouges,
Le moindre chevreuil qui bouge.
Fanfare bleu blanc rage,
Verres de rouge et vert de rage,
L'honneur des milices,
Tu seras un homme, mon fils.

Elles, pas fières,
Sur leurs escabeaux en l'air,
Regard implorant, et ne comprenant pas tout,
Elles, dans l'grave,
La faiblesse des hommes, elles savent
Que la seule chose qui tourne sur cette terre,
C'est leurs robes légères.

Rétines et pupilles,
Les garçons ont les yeux qui brillent
Pour un jeu de dupes :
Voir sous les jupes des filles,
Et la vie toute entière,
Absorbés par cette affaire,
Par ce jeu de dupes :
Voir sous les jupes des filles,
La, la, la, la, la...


Avec "C'est déjà ça", Alain Souchon poursuivait son voyage au coeur de la nostalgie déjà entamé avec comme étapes les albums "C'est comme vous voulez" et "Ultra Moderne Solitude". Dans "C'est déjà ça", on trouve quelques unes des grandes chansons de cet eternel adolescent romantique et un tantinet désabusé. "Foule sentimentale" à été le prmeier single mais il ne fautp as oublier "Sous les jupes des filles", admirable tant dans son message que dans sa progression mélodique. 
De plus, la chanson reçue le prix Vincent Scotto en 1996. 

  

San Francisco

San Francisco (1972)

 C´est une maison bleue
Adossée à la colline
On y vient à pied, on ne frappe pas
Ceux qui vivent là, ont jeté la clé
On se retrouve ensemble
Après des années de route
Et l´on vient s´asseoir autour du repas
Tout le monde est là, à cinq heures du soir
San Francisco s´embrume
San Francisco s´allume
San Francisco, où êtes vous
Liza et Luc, Sylvia, attendez-moi

Nageant dans le brouillard
Enlacés, roulant dans l´herbe
On écoutera Tom à la guitare
Phil à la kena, jusqu´à la nuit noire
Un autre arrivera
Pour nous dire des nouvelles
D´un qui reviendra dans un an ou deux
Puisqu´il est heureux, on s´endormira
San Francisco se lève
San Francisco se lève
San Francisco! où êtes vous
Liza et Luc, Sylvia, attendez-moi

C´est une maison bleue
Accrochée à ma mémoire
On y vient à pied, on ne frappe pas
Ceux qui vivent là, ont jeté la clef
Peuplée de cheveux longs
De grands lits et de musique
Peuplée de lumière, et peuplée de fous
Elle sera dernière à rester debout
Si San Francisco s´effondre
Si San Francisco s´effondre
San Francisco! Où êtes vous
Liza et Luc, Sylvia, attendez-moi


Maxime Le Forestier devant la fameuse "maison bleue" de la chanson
  








dimanche 28 avril 2013

les Ricains

les Ricains (1967)

 Si les Ricains n´étaient pas là
Vous seriez tous en Germanie
A parler de je ne sais quoi
A saluer je ne sais qui

Bien sûr, les années ont passé
Les fusils ont changé de mains
Est-ce une raison pour oublier
Qu´un jour on en a eu besoin?

Un gars venu de Georgie
Qui se foutait pas mal de toi
Est venu mourir en Normandie,
Un matin où tu n´y étais pas

Bien sûr, les années ont passé
On est devenus des copains
A l´amicale du fusillé,
On dit qu´ils sont tombés pour rien

Si les Ricains n´étaient pas là
Vous seriez tous en Germanie
A parler de je ne sais quoi
A saluer je ne sais qui


A l'heure où la France du général de Gaulle entendait prendre ses distances avec le géant américain, un jeune chanteur nommé Michel Sardou n'hésitait pas à aller à contre courant , en rendant un hommage sincères aux GI qui avaient débarqué sur les plages normandes pour libérer le pays, une vingtaine d'années auparavant. Quatrième 45 tours du chanteur, "Les Ricains", lui ont valu quelques déboires avec les autorités, ce qui n'a pas empêchés les stations périphériques de la diffuser aussi souvent que possible, ni le grand public d'en faire l'un des beaux succès de l'année 1967. C'est en outre grâce aux "Ricains" que Sardou à forgé son image d'artiste franc-tireur. 


 

le Rossignol anglais

le Rossignol anglais (1964)

 Laï laï laï laï laï laï laï..
Laï laï laï laï laï laï laï,
Laï laï laï laï laï laï laï... Hey!

Laï laï laï laï laï laï laï..
Laï laï laï laï laï laï laï,
Laï laï laï laï laï laï laï.

Ma mignone mignonette,
Promène moi dans ta maison.
Cache moi dans ta cachette,
Je te dirai des chansons.
Je me ferai tout gentil,
Je te promets d´être sage,
Et quand tu liras la nuit,
Je te tournerai les pages.

Chante chante rossignol,
Trois couplets en espagnol,
Et tout le reste en anglais.. hey!

Chante chante rossignol,
Trois couplets en espagnol,
Et tout le reste en anglais.

Ma mignone mignonette,
Emmène moi dans ton lit.
Couche moi dans ta couchette,
Il va faire bon dans ton nid.
J´ai tellement voyagé,
Tellement connu de Dames,
Je suis très très fatigué,
Tu apaiseras mon âme.

Chante chante rossignol,
Trois couplets en espagnol,
Et tout le reste en anglais.. hey!

Chante chante rossignol,
Trois couplets en espagnol
Et tout le reste en anglais.

Chante chante rossignol,
Trois couplets en espagnol,
Et tout le reste en anglais.. hey!

Chante chante rossignol,
Trois couplets en espagnol,
Et tout le reste en anglais.

Ma mignone mignonette,
D´amour tu me fais languir.
Tu t´amuses ma coquette,
A m´arracher les soupirs.
Je regretterai demain,
Tes rubans de tes dentelles,
Moi je n´demandais rien,
Que de te bercer, ma belle.

chante chante rossignol,
trois couplets en espagnol,
et tout le reste en anglais.. hey!

Chante chante rossignol,
Trois couplets en espagnol,
Et tout le reste en anglais.. hey!

Laï laï laï laï laï laï laï..
Laï laï laï laï laï laï laï,
Laï laï laï laï laï laï laï.

(Encore une fois..)

Laï laï laï laï laï laï laï..
Laï laï laï laï laï laï laï,
Laï laï laï laï laï laï laï.



Reviens vite et oublie

Reviens vite et oublie (1963)

 On a eu tort de vouloir nous séparer
On a eu tort aujourd´hui je peux bien l´avouer
Tout comme un enfant perdu
Je vais seul au long des rues
N´ayant que le regret d´avoir tout gâché

{Refrain:}
Oh je t´en prie
Reviens vite : Tu sais que je t´aime
Reviens vite : Dans la nuit je traîne
Reviens vite : Mon âme est en peine
Reviens vite : oh oh oh oh

Tous tes amis t´ont donné bien sûr raison
Et tes parents t´ont aidée, les gens sont trop bons
Mes parents et mes amis m´ont tous dit bravo aussi
Mais aujourd´hui je sais que c´est insensé

{au Refrain, x2}
On a eu tort de vouloir nous séparer
On a eu tort aujourd´hui je peux bien l´avouer
Tout comme un enfant perdu
Je vais seul au long des rues
N´ayant que le regret d´avoir tout gâché

{Refrain:}
Oh je t´en prie
Reviens vite : Tu sais que je t´aime
Reviens vite : Dans la nuit je traîne
Reviens vite : Mon âme est en peine
Reviens vite : oh oh oh oh

Tous tes amis t´ont donné bien sûr raison
Et tes parents t´ont aidée, les gens sont trop bons
Mes parents et mes amis m´ont tous dit bravo aussi
Mais aujourd´hui je sais que c´est insensé

{au Refrain, x2} 


Après avoir remporté un concours amateurs à Madagascar, Monique, Pat, Nicole, Rocky, Coco et Dave avaient quitté leur île natale avec cette farouche volonté de conquérir le public français. Les Surfs n'ont pas eu longtemps à attendre puisque "A présent tu peux t'(en aller" avait connu un immense succès en 1963. Passé maître dans l'art de l'adaptation des tubes pop anglo saxonx, le groupe vocal, toujours en 1963, s'est maintenu au sommet des hit parades-celui de "Salut les Copains" avec "Reviens vite et oublie", adaptation du tube des Ronettes "Be my Baby". 

 

Rien qu'une larme

Rien qu'une larme (1973)

 Rien qu´une larme dans tes yeux,
C´est toujours ta seule réponse,
Quand je te dis qu´il vaudrait mieux,
Ne plus se revoir nous deux
J´étais certain cette fois
Que tu me retiendrait
On se trompe quelques fois
Une larme a tout changé
Rien qu´une larme dans tes yeux,
Et soudain je réalise
Je réalise que de nous deux
C´est moi le plus malheureux
Par ma faute trop de fois
Mon amour tu as pleuré
J´ai voulu partir cent fois
Et cent fois je suis resté.
Rien qu´une larme dans tes yeux,
Je comprends combien je t´aime
Je t´aime et je veux te le dire
Je veux te revoir sourire
Rien qu´une larme dans tes yeux,
C´est toujours ta seule réponse,
Rien qu´une larme dans tes yeux,
Je veux te revoir sourire
Rien qu´une larme dans tes yeux,
Je comprends combien je t´aime



Rio do Brazil

Rio do Brazil (1981)

 Rio Rio ô, Rio do Brasil
Hey, j´ai dansé un soir de carnaval
Dans l´enfer de la nuit tropicale
A Rio, do Brasil, à Rio, de Janeiro
Hey, j´ai laisser mon cœur auprès de toi
Accroché aux rues des Favellas
A Rio, do Brasil, à Rio, de Janeiro

Cava quinho, berimba et samba
Je veux suivre le bongos, pas à pas
Magie noire et macumba ensorcelle moi,
J´ai le cœur qui bat, qui bat, bat, ouiiiii

Hey à Paris j´attend qu´un oiseau blanc
Me transporte au bout de l´océan
A Rio, do Brasil, à Rio, de Janeiro
Rio Rio ô, Rio do Brasil

Et comme un Dieu sorti d´Orfeu Negro
Tu m´aimeras Rio de Janeiro
Je deviendrai pour toi une carioca à
Rio Rio ô, Rio do Brasil

Hey, je serai brûlante dans tes bras
Sur le sable à Copacabana
A Rio, do Brasil, à Rio, de Janeiro

Cava quinho, berimba et samba
Je veux suivre le bongos, pas à pas
Magie noire et macumba ensorcelle moi
J´ai le cœur qui bat, qui bat, bat, ouiiiii

Hey, j´ai dansé un soir de carnaval
Dans l´enfer de la nuit tropicale
A Rio, do Brasil, à Rio, de Janeiro
Hey, j´ai laisser mon cœur auprès de toi
Accroché aux rues des Favellas
A Rio, do Brasil, à Rio, de Janeiro

I found my love in Rio de Janeiro
I found my love in Rio de Janeiro
I found my love in Rio de Janeiro
I found my love, love love...



samedi 27 avril 2013

Rien que pour toi

Rien que pour toi (1987)

 Je tracerai des cercles autour de toi, dans la nuit,
Pour éloigner le mal et les démons de la vie.
J´ouvrirai les bras,
Oui, rien que pour toi.

J´empêcherai le temps de t´enlever ton sourire.
Je me ferais marin si, un matin, tu chavires.
J´f´rai n´importe quoi,
Oui, rien que pour toi.

Je t´aimerai si fort que tu seras la plus belle.
Je graverai ton nom avec le feu du soleil.
Je construirai pour toi une autre tour de Babel,
Oui, pour toi rien que pour toi.
Je lèverai des foules et des armées de rebelles.
J´ouvrirai l´océan, j´déchirerai le ciel.
Je défierai les dieux pour qu´ils te fassent éternelle,
Oui, pour toi rien que pour toi.

J´inventerai l´amour sur chaque grain de ta peau.
J´aiguiserai ton corps comme la lame d´un couteau.
Je t´aimerai comme ça,
Oui, rien que pour toi.

Je cracherai la mort comme un volcan sa brûlure.
Si l´on fait souffrir pour effacer tes blessures,
J´me battrai pour toi,
Oui, rien que pour moi.

Je t´aimerai si fort que tu seras la plus belle.
Je graverai ton nom avec le feu du soleil.
Je construirai pour toi une autre tour de Babel,
Oui, pour toi rien que pour toi.
Je lèverai des foules et des armées de rebelles.
J´ouvrirai l´océan j´déchirerai le ciel.
Je défierai les dieux pour qu´ils te fassent éternelle,
Oui, pour toi rien que pour toi.

Je t´aimerai si fort que tu seras la plus belle.
Je graverai ton nom avec le feu du soleil.
Je construirai pour toi une autre tour de Babel,
Oui, pour toi rien que pour toi.
Je lèverai des foules et des armées de rebelles.
J´ouvrirai l´océan j´déchirerai le ciel.
Je défierai les dieux pour qu´ils te fassent éternelle,
Oui, pour toi rien que pour toi.

Je tracerai des cercles autour de toi, dans la nuit,
Pour éloigner le mal et les démons de la vie.
J´empêcherai le temps de t´enlever ton sourire.
Je me ferais marin si, un matin, tu chavires.
Je cracherai la mort comme un volcan sa brûlure.
Si l´on te fait souffrir, pour effacer tes blessures,
J´me battrai pour toi, pour toi, oui, pour toi, rien que pour toi.


C'est grâce à son image de nouveau romantique que François Feldman a conquis la France au milieu des années 80. C'est grâce aussi a une chanson du calibre de "Rien que pour toi", qui, parue en single en 1986, s'est vendue à plus de 300 000 exemplaires et est entrée dans le Top 50 en octobre. Un ryhtme endiablé, d'où fuse une guitare électrique très rock, "Rien que pour toi" s'inscrivait alors dans le meilleur de la nouvelle scène française. 

 

la Rockeuse de diamant

la Rockeuse de diamant (1983)

 Je dors avec, j'en rêve la nuit.
Ils sont ma Mecque, ma seule folie.
Quand j'les vois sous toutes leurs facettes,
Taillés en roses ou en navettes,
J'ai comme un frisson dans le dos.
C'est mon point faible, c'est mon crédo !

(Refrain)
Je suis la rockeuse de diamants,
Au fond du cuir noir de mon gant.
Je suis la rockeuse de diam,
Je suis la rockeuse de diam,
Je suis la rockeuse de diamants !

J' passe ma vie chez les diamantaires
Qui brillent de Paris à Anvers.
Sur ma poitrine coulent des rivières
Mais je m'préfère en solitaire.
Je roule mon caillou dans mon gant.
C'est mon piment, mon élément.

(Refrain)

À moi les carrières du Congo.
Attention : drageuse de joyaux !
Gare aux carats des pierres précieuses !
Je prendrai l'âme cambrioleuse,
La kallista, l'étoile polaire,
C'est mon combat, mon univers !

(Refrain)


Un premier prix de violon classique obtenu dès l'âge de 13 ans, ne veux pas dire que l'on soit insensible aux rythmes binaires du bon vieur Rock'n'roll. En 1984, Catherine Lara en donnait la preuve avec "La Rockeuse de diamant" dans les hits parades au mois d'avril. Efficacité rythmique et orchestration fouillées, à quoi s'ajoute la voix nerveuse et parfaitement juste ont été les éléments clés de cette chanson: la "patte" Lara. Il faut aussi saluer les prouesses de Claude Engel, l'un des meilleurs guitaristes de la scène rock française. 

 

Rock'n'roll attitude

Rock'n'roll attitude (1985)

 Tout me fait craquer
C´est encore d´la dernière pluie
Que je veux être né
La mort je lui fais des pieds de nez
L´amour, je suis pas décidé
J´veux encore essayer
Mais toi
Lutte pour écrire ton histoire
Lutte pour garder ta mémoire
Et pour garder en toi
Une rock´n´roll attitude
Ne reste pas chez toi avec tes certitudes
Rock´n´roll attitude
Si l´été est trop lourd, si l´hiver est trop rude
Lutte contre la vie que tu mènes
Lutte pour la musique que tu aimes
Et que tu gardes en toi
Rire
Rire de toutes ces nuits qui passent
Qui nous déchirent et qui prennent la place
Encore toute chaude de nos désirs
Vivre
Tous les moments qu´on a rêvés de vivre
Que ça aime, que ça tienne, que ça casse
Respirer chaque minute qu´on respire
Rock´n´roll attitude
Le risque de l´amour
Passe par l´amour du risque
Rock´n´roll attitude
Seules les passions de cire
Sont gravées dans les disques
Lutte contre les mots faciles
Lutte contre la haine des imbéciles
Garde toujours en toi
Une rock´n´roll attitude



le Retour de Gérard Lambert

le Retour de Gérard Lambert (1981)

 Pas d´probléme la banlieue peut s´endormir tranquille
Y s´passera pas grand chose dans ses ruelles noires
Ce soir le fils maudit des grandes cités dortoirs
Est parti pour Paris dans sa Simca 1000

Y va y avoir du sang sur les murs de la ville
Alors cessez de rire charmante Elvire
Y a un espèce de chien un vieux loup solitaire
Qui s´dirige vers Paris son nom : Gérard Lambert

Lambert c´est un héros alors y peut pas mourir
Avec lui c´est l´retour de la grande aventure
Celle qui fait hurler celle qui fait frémir
Dans la nuit dans le vent et dans la froidure

Il est tranquille peinard au volant d´sa bagnole
Y s´écoute Capdevielle sur son autoradio
Musicalement il adore surtout les paroles
Quoique des fois y trouve qu´c´est pas assez intello

A travers l´essuie-glace y´en a qu´un qui fonctionne
Y´ voit la pluie qui tombe sur le périphérique
L´a raté la sortie le v´là dans l´bois d´Boulogne
L´est complètement paumé dans ce lieu maléfique

Commence à paniquer et surtout y s´énerve
Il avait un rencart à Paris avec une meuf´
S´il arriv à la bourre il a perdu l´affaire
Y manquerait plus qu´y s´fasse arrêter par les keuf´s

Ça fait maintenant une plombe qu´il se perd dans la nuit
Voilà l´brouillard qui tombe c´est normal c´est l´hiver
Pour l´ambiance d´la chanson faut des intempéries
Faut un climat sordide comme dans les films de guerre

Dans la lueur de ses phares tout à coup soudainement
Voit passer une silhouette sur le bord de la route
Enfin un être humain se dit-il en lui même
Je vais d´mander mon ch´min à cette âme en déroute

L´arrête sa Simca 1000 auprès d´un arbre en bois
Et à pieds dans la nuit sous la pluie qui ne cesse
S´enfonce dans la forêt poursuivant la gonzesse
Car c´en est une c´est sûr son instinct n´le trompe pas

Elle est jeune elle est belle toute vétue de rouge
Les cheveux ruisselants sur son visage d´ange
Bon sang ce dit Lambert le p´tit chaperon rouge
J´suis un loup solitaire qu´est que j´fais j´me la mange

Il imagine déjà dans l´panier d´la donzelle
Le petit pot de beurre pour grand mère et la galette
Manque de bol elle avait dans son panier d´dentelles
Deux pauv´petites madeleines et une demi-baguette

OK tu viens chéri pour toi ça s´ra dix sacs
A ces mots le Lambert flaira un peu l´arnaque
Il éclata la tête de cette créature
Et s´en fut dans la nuit vers d´autres aventures



Rougeàgèvre

Rougeàgèvre (1979)

 Elle avait au bout des cils
Un peu du charbon des terrils
Rougeàgèvre
C´est le nom que je lui donnais
Pour ses lèvres colorées

Colorées comic strip
Et sur fond de Belgique
Déhanchée et tragique
Elle m´explique
Rougeàgèvre
Rougeàgèvre

Elle dit : "Même sur les terrils
Tu sais, tout a changé
On voit danser des Gilles
Et les arbres ont poussé"
Rougeàgèvre

Elle dit : "Pourtant c´était pas facile
Quand mon père étouffé
Revenait de la mine
Et que ma mère espérait"
Ta Rougeàgèvre
C´est le nom que je lui donnais
Pour ses lèvres colorées

Colorées de tragique
Et sur fond comic strip
Elle m´offre toute la Belgique
Elle panique
Rougeàgèvre
Rougeàgèvre

Au fond de ses yeux
Juste un peu trop grands
Deux enfants hors d´haleine
Patinent l´air absent
Rougeàgèvre

On se mariera peut-être
Oui mais quand je serai grand
Un peu de vie s´arrête
Pour reprendre de l´élan
Rougeàgèvre

C´est le nom que je te donne
Pour tes lèvres colorées
Colorées de Belgique
Et sur fond de tragique
Je lui fais un strip comique
Impudique
Moralement
Moralement pathétique
Moralement pathétique
Sur mes pleurs électriques
Pathétique.


"Rougeàgèvre" n'est peut être pas la chanson la  plus connue de Daniel Balavoine, elle n'en est pas moins un formidable document sonore puisqu'il s'agit d'une des premières chansons qu'il a composées avec le groupe Clin d'Oeil. Expérience formatrice et finalement heureuse, qui lui a valu de se hisser vers les sommets. D'ailleurs, "Rougeàgèvre" a tojours fait partie de ses récitals. 



 

vendredi 26 avril 2013

Reviens

Reviens (1980)

 Reviens, elle est là près de moi, elle est belle
Je te vois quand je suis avec elle
Après tout, après toi, je n´ai rien,
Tu sais bien
Reviens, on va vivre la main dans la main
C´est écrit sur les murs de la vie
C´est écrit c´est certain je l´oublie

J´ai gardé une place au soleil, pour toi, pour moi
Oui j´ai fait l´amour avec elle, de toi à moi
Reviens, on va vivre la main dans la main
L´aventure avec toi c´est si bien
Amoureux, malheureux, ça n´fait rien
C´est si bien
Reviens, elle est là, elle sourit, elle est belle
Elle est bien quand je suis avec elle
Elle est là près de moi et c´est toi
Que je vois

Oui, en aimant toutes celles qui m´ont pris
Dans leurs mains, dans leurs yeux, j´ai appris
On a qu´un seul amour dans la vie.
C´est la traversée du désert pour toi, pour moi
On a bien raison de la faire, de toi à moi
Reviens, on va vivre la main dans la main
C´est écrit sur les murs de la vie
C´est certain c´est écrit je l´oublie
Je l´oublie c´est certain je crie
Reviens, on va vivre la main dans la main
L´aventure avec toi c´est si bien
Amoureux, malheureux, ça n´fait rien
C´est si bien
C´est pourquoi je crie
Reviens, on va vivre la main dans la main
C´est écrit sur les murs de la vie
Amoureux, malheureux, ça n´fait rien, ça n´fait rien
C´est pourquoi je crie
Amoureux, malheureux, ça n´fait rien
Etc...


Après avoir fait chavirer le coeur des midinettes des années 60 avec "Capri c'est fini" ou " Fais la rire", Hervé Vilard avait quitté la France où le succès n'était plus là, pour l'Amérique du Sud. C'est au tout début des années 80 qu'il s'est trouvé de nouveau sous les feux des projecteurs avec "Reviens". Une chanson qui allait devenir un tube. Didier Barbelivien est encore une fois derrière ce succès, comme beaucoup d'autres succès des années 70, 80 et 90. 

 

Rio Grande

Rio Grande (1993)

 Ça commence comme dans un film noir :
Un jeune couple embarqué dans une sale histoire.
P'tit voleurs fichés et recherchés,
La vie les a changés en marginaux blessés.

En cavale, changeant chaque soir,
D'hôtel, d'identité, Evitant les bars.
Bêtes traqués, une seule lueur d'espoir :
Ça s'ra la fin du blues
Dans l'port de Vera Cruz.

(Refrain)
Rio, Rio Grande. Dès la frontière passée,
Nous s'rons blanchis, sauvés
Rio, Rio Grande. Le temps va s'arrêter
Pour mieux nous oublier.
On s'promet une vie, sans blues
Tout commence à Vera Cruz

Vrais mensonges, rêveurs éveillés,
Le Mexique est bien loin du supermarché.
Les vigiles nous ont vite repérés :
Ça s'ra toujours le blues
Dans la banlieue d'Mulhouse.

(Refrain...)



Avec l'album "Rio Grande", Eddy Mitchell exaltait à nouveau son rêve américain, celui des grands espaces de l'Ouest, des westerns et d'une musique entre country er rock. L'album a été produit par Ian Taylor, qui n'est autre que le collaborateur fétiche du guitariste de blues Gary Moore. La chanson "Rio Grande" est encore une fois née de la complicité d'Eddy, de son vrai nom Claude Moine, et de Pierre Papadiamandis. Encore une fois, le duo fait des étincelles

 

Rue Fontaine

Rue Fontaine (1989)

 J´ai le cœur qui traîne dans la rue Fontaine
Et j´ai de l´eau, de l´eau dans les yeux
J´ai le cœur qui traîne, laisse couler la Seine
J´ai le sourire, sourire malheureux

Oh tu sais je n´ai pas fini de t´aimer
J´ai encore envie d´être heureux, encore heureux
Je n´ai pas fini de t´aimer
J´ai encore envie d´être heureux, encore envie

{Refrain:}
Avant que tu t´en ailles
Laisse-moi le temps de te regarder
Avant que tu t´en ailles
Juste le temps de me retourner
Avant que tu t´en ailles
Laissons nos corps encore s´enlacer
Avant que tu t´en ailles
Juste le temps de te retrouver

J´ai le cœur qui traîne, dans la rue Fontaine
Et j´ai de l´eau, de l´eau dans les yeux
J´ai le cœur qui traîne, si j´ai de la peine
Si je suis à sang, à sang et à feu

Oh tu sais je n´ai pas fini de t´aimer
J´ai encore envie d´être heureux, encore heureux
Je n´ai pas fini de t´aimer
J´ai encore envie d´être heureux, encore envie

{au Refrain}

Oh tu sais je n´ai pas fini de t´aimer
J´ai encore envie d´être heureux, encore heureux
Je n´ai pas fini de t´aimer
J´ai encore envie d´être heureux, encore envie

{au Refrain}



les Rois du monde

les Rois du monde (2000)

 Roméo, Benvolio, Mercutio:

R: Les rois du monde vivent au sommet
Ils ont la plus belle vue mais y a un mais
Ils ne savent pas ce qu´on pense d´eux en bas
Ils ne savent pas qu´ici c´est nous les rois

B: Les rois du monde font tout ce qu´ils veulent
Ils ont du monde autour d´eux mais ils sont seuls
Dans leurs châteaux là-haut, ils s´ennuient
Pendant qu´en bas nous on danse toute la nuit

{Refrain:}
Nous on fait l´amour on vit la vie
Jour après jour nuit après nuit
A quoi ça sert d´être sur la terre
Si c´est pour faire nos vies à genoux
On sait que le temps c´est comme le vent
De vivre y a que ça d´important
On se fout pas mal de la morale
On sait bien qu´on fait pas de mal

M: Les rois du monde ont peur de tout
C´est qu´ils confondent les chiens et les loups
Ils font des pièges où ils tomberont un jour
Ils se protègent de tout même de l´amour

R et B: Les rois du monde se battent entre eux
C´est qu´y a de la place, mais pour un pas pour deux
Et nous en bas leur guerre on la fera pas
On sait même pas pourquoi tout ça c´est jeux de rois

R, B et M: Nous on fait l´amour on vit la vie
Jour après jour nuit après nuit
A quoi ça sert d´être sur la terre
Si c´est pour faire nos vies à genoux
On sait que le temps c´est comme le vent
De vivre y a que ça d´important
On se fout pas mal de la morale
On sait bien qu´on fait pas de mal

{au Refrain}...




Je tire ma révérence

Je tire ma révérence (1938)

 Vous, mes amis, mes souvenirs,
Si vous la voyez revenir
Dites-lui que mon cœur lassé
Vient de rompre avec le passé...

Je tir´ ma révérence
Et m´en vais au hasard?
Par les routes de France,
De France et de Navarr´,
Dites-lui que je l´aime,
Que je l´aime, quand même
Et dites-lui trois fois
Bonjour, bonjour, bonjour, pour moi!...

Pourquoi faire entre nous de grands adieux?
Partir sans un regard est beaucoup mieux!
J´avais sa préférence,
J´étais son seul bonheur.
Hélas! les apparences
Et le sort sont trompeurs!
Un autre a pris ma place
Tout passe, lasse et casse...
Des grands mots? Oh pourquoi?
Non! Dites-lui bonjour pour moi!
Elle croit que j´ai beaucoup de chagrin,
Aujourd´hui non, mais peut-être demain...

Je n´ai plus d´espérance
Et remporte mon cœur
Par les routes de France,
De France ou bien d´ailleurs,
Dites-lui que je l´aime,
Que je l´aime quand même
Et dites-lui trois fois :
Bonjour, bonjour, bonjour, pour moi!
bonjour, trois fois bonjour,
Bonjour, bonjour, bonjour, pour moi!



Jean Sablon a été l'un des grands percurseurs de l'entre deux-guerres, en étant le premier chanteur a utilisé un microphone et sussurait doucement les paroles de "Je tire ma révérence" qui fut un beau succès avant la guerre. Elle allait devenir un beau symbole à la fois des juifs qui fuyaient l’Allemagne nazie, puis durant l'Occupation, des Français qui avaient dit non au régime de Vichy.


jeudi 25 avril 2013

J'ai la mémoire qui flanche

J'ai la mémoire qui flanche (1963)

 J´ai la mémoire qui flanche
J´me souviens plus très bien
Comme il était très musicien
Il jouait beaucoup des mains
Tout entre nous a commencé
Par un très long baiser
Sur la veine bleutée du poignet
Un long baiser sans fin.

J´ai la mémoire qui flanche
J´me souviens plus très bien
Quel pouvait être son prénom
Et quel était son nom
Il s´appelait Je l´appelais
Comment l´appelait-ton?
Pourtant c´est fou ce que j´aimais
L´appeler par son nom.

J´ai la mémoire qui flanche
J´me souviens plus très bien
De quell´ couleur étaient ses yeux?
J´crois pas qu´ils étaient bleus.
Etaient-ils verts, étaient-ils gris?
Etaient-ils vert de gris?
Ou changeaient-ils tout l´temps d´couleur
Pour un non pour un oui?

J´ai la mémoire qui flanche
J´me souviens plus très bien
Habitait-il ce vieil hôtel
Bourré de musiciens
Pendant qu´il me, pendant que je
Pendant qu´on f´sait la fête
Tous ces saxos, ces clarinettes
Qui me tournaient la tête.

J´ai la mémoire qui flanche
J´me souviens plus très bien
Lequel de nous deux s´est lassé
De l´autre le premier?
Etait-ce moi? Etait-ce lui?
Etait-ce donc moi ou lui?
Tout c´que je sais c´est que depuis
Je n´sais plus qui je suis

J´ai la mémoire qui flanche
J´me souviens plus très bien
Voilà qu´après toutes ces nuits blanches
Il me reste plus rien
Rien qu´un p´tit air qu´il sifflotait
Chaque jour en se rasant
Pa pou di dou da di dou di
Pa pou di dou da di dou



Jolie môme

Jolie môme (1960)

 T´es tout´ nue
Sous ton pull
Y a la rue
Qu´est maboul´
Jolie môme
T´as ton cœur
A ton cou
Et l´bonheur
Pas en d´ssous
Jolie môme
T´as l´rimmel
Qui fout l´camp
C´est l´dégel
Des amants
Jolie môme
Ta prairie
Ça sent bon
Fais-en don
Aux amis
Jolie môme
T´es qu´un´ fleur
Du printemps
Qui s´fout d´l´heure
Et du temps
T´es qu´un´ rose
Eclatée
Que l´on pose
A côté
Jolie môme
T´es qu´un brin
De soleil
Dans l´chagrin
Du réveil
T´es qu´un´ vamp
Qu´on éteint
Comm´ un´ lampe
Au matin
Jolie môme
Tes baisers
Sont pointus
Comme un accent aigu
Jolie môme
Tes p´tits seins
Sont du jour
A la coque
A l´amour
Jolie môme
Ta barrière
De frou-frous
Faut s´la faire
Mais c´est doux
Jolie môme
Ta violette
Est l´violon
Qu´on violente
Et c´est bon
Jolie môme
T´es qu´un´ fleur
De pass´ temps
Qui s´fout d´l´heure
Et du temps
T´es qu´une étoile
D´amour
Qu´on entoile
Aux beaux jours
Jolie môme
T´es qu´un point
Sur les "i"
Du chagrin
De la vie
Et qu´une chose
De la vie
Qu´on arrose
Qu´on oublie
Jolie môme

T´as qu´un´ paire
De mirettes
Au poker
Des conquêtes
Jolie môme
T´as qu´un´ rime
Au bonheur
Faut qu´ça rime
Ou qu´ça pleure
Jolie môme
T´as qu´un´ source
Au milieu
Qu´éclabousse
Du bon dieu
Jolie môme
T´as qu´un´ porte
En voil´ blanc
Que l´on pousse
En chantant
Jolie môme
T´es qu´un´ pauv´
Petit´ fleur
Qu´on guimauv´
Et qui meurt
T´es qu´un´ femme
A r´passer
Quand son âme
Est froissée
Jolie môme
T´es qu´un´ feuille
De l´automne
Qu´on effeuille
Monotone
T´es qu´un´ joie
En allée
Viens chez moi
La r´trouver
Jolie môme

T´es tout´ nue
Sous ton pull
Y a la rue
Qu´est maboule

JOLIE MÔME!



J'y pense et puis j'oublie

J'y pense et puis j'oublie (1963)

 Tout le monde me demande si je t´aime encore
Et si je pense encore à toi
Ils me demandent de parler de mon cœur
Si triste depuis de long mois.
Je mens un petit peu, et je dis fièrement :
"Cette histoire est finie"
Mais je dois avouer que certains soirs peut-être
Parfois j´y pense et puis j´oublie

{Refrain:}
J´y pense et puis j´oublie
J´y pense surtout quand je suis seul la nuit
Et quand ton souvenir
Revient me faire souffrir
Très vite j´y pense et puis j´oublie.

Tout le monde me demande si j´ai pleuré
Et si je pleure encore pour toi
Mais s´ils me le demandent
C´est tout simplement pour pouvoir rire de moi
Si je mens un petit peu et je dis fièrement :
"Je n´ai jamais pleuré de ma vie"
C´est tout juste si les yeux me picotent un peu
Lorsque j´y pense et puis j´oublie

{Au refrain}

J´y pense et puis j´oublie
Mais j´y pense beaucoup plus que je n´oublie
Car tout au fond de moi
Je sens que cet amour
J´y pense j´y penserai toujours
J´y pense j´y penserai toujours



Je l'appelle Cannelle

Je l'appelle Cannelle (1967)

 Je l´appelle Canelle
Parc´que son corps est bronzé
Je l´appelle Canelle
Parc´que ses cheveux sont dorés
Je l´appelle Canelle
Parc´que sa peau est sucrée
Si vous voulez savoir
Comment je le sais
C´est parc´que je l´ai goûtée

J´ai un oiseau qui chante
En frétillant des ailes
J´ai un oiseau qui chante
Rien que pour toi ma Canelle
J´ai un oiseau qui chante
Sans jamais se lasser
Si tu veux entendre mon oiseau
Viens chez moi au plus tôt

Aller
Pap pap pa la ta da
Pap pap pa la la
Pap pap pa la ta da...


J´ai emmené Canelle
Dans mon bel appartement
J´ai installé Canelle
Dans mon grand lit tout blanc
J´ai installé Canelle
Dans ma vie pour très longtemps
Si je ne l´ai pas présentée à mes parents
C´est parc´qu´elle n´a que quinze ans

Je l´appelle Canelle
Parc´que son corps est bronzé
Je l´appelle Canelle
Parc´que ses cheveux sont dorés
Pa la ta pa di tou di da da
Parc´que sa peau est sucrée
Si vous voulez savoir
Comment je le sais
C´est parc´que je l´ai goûtée


Après ses "Elucubrations", Antoine s'inspirait du Jazz Nouvelle Orléans quand il enregistra en 1967, "Je l'appelle Cannelle". Une nouvelle orientation musicale qui allait lui réussir puisque la chanson a été n°7 dans le Hit parade de "Salut les Copains" en janvier